Son histoire

Clermont en Genevois, situé au centre des trois cantons de Rumilly-Seyssel et Frangy

 

Situé au centre des trois cantons de Rumilly-Seyssel et Frangy, sur une colline haute de 700 m, Clermont domine toute une région qui :

  • Au nord, s'étend jusqu'au Crêt d'Eau et aux montagnes de la Suisse,
  • Au sud, descend sur la vallée de l'Albanais avec dans le fond, les massifs de Belledonne à plus de 120 km,
  • À l'est, se prolonge du Mont-Salève aux Bauges en passant par le Mont-Blanc et la Tournette,
  • et à l'ouest, se termine par la Montagne des Princes et le Grand Colombier.

Sa position stratégique sur cette colline dominant la région lui a valu dès l'époque romaine l'implantation d'un oppidum gaulois permettant de surveiller les passages.
Simple hameau de Desingy, Clermont a pris de l'importance vers le X ème siècle, grâce à sa position de tour de guet.

Au point culminant du village s'élevait un puissant château-fort, construit au XIII ème siècle par les Comtes de Genève pour protéger leurs frontières, et détruit en 1630 par les troupes françaises sur ordre de Richelieu.

Un château témoin des échanges culturels en Europe au 16ème siècle
Au dernier siècle de son éxistence, le château-fort voit sélever à ses pieds un fastueux édifice dans le style de la Renaissance italienne.
Ce château fut construit par un grand prélat du XVI ème, Monseigneur Gallois de Regard, fils du notaire de Clermont, qui deviendra l'un des plus illustres personnages de cette grande famille.

Une église de style néo-classique sarde
Construite de 1856 à 1860 et d'un volume démesuré par rapport à l'importance du village, cette église possède le seul clocher à bulbe de la région.
Son clocher et sa coupole témoignent de la volonté de la comtesse de Clermont de voir s'édifier un ouvrage restant en harmonie avec son château.

-  CONTEXTE HISTORIQUE -

L'affaiblissement du Saint Empire Germanique permet l'émergence de grandes familles.

XI ème siècle

 

XII ème siècle ▶

La possession du territoire se répartit entre les Sires de Clermont et Guillaume de Nangy.
 

Suite à la guerre de succession, les comtes de Genève prennent possession des lieux et érigent le château médiéval sur le sommet de la colline qui contrôle la route principale Chambéry - Genève.

 

XIII ème siècle

 

 XIV ème siècle

 

Le château devient un lieu de résidence régulier pour les comtes de Genève de juin à fin septembre.

1369 : Un chevalier du roi de Naples et ses hommes sont enfermés dans le château.

1398 : Louis de Savoie attaque le château mais la tentative échoue

 

Les comtes de Savoie prennent possession des lieux.
Construction de la maison forte du châtelain à l'extérieur du château fort.

1401 : Transaction au profit d'Amédé VIII qui obtient le comté de Genève pour 45000 francs d'or.

 XV ème siècle 
 XVI ème siècle   

C'est la transformation de la maison du châtelain en une demeure de plaisance par Gallois Regard.

1512 : Naissance à Clermont de Gallois de Regard
1535 : Selon son désir il devient Prêtre à l'âge de 23 ans.
1565 : Ambassadeur des Etats de l'Eglise, il est nommé Evêque de Bagnoréa sous le Pape Pie IV et sera diplomate à la Cour du Duc de Savoie.
1570 : Après avoir passé une grande partie de sa vie au Vatican, il revient en Savoie.
1576 - 1577 : Durée de la réalisation du château de Clermont (site Renaissance).
Construction du grand logis en agrandissement du bâtiment antérieur situé au Nord Ouest du grand logis. Cette construction était probablement la maison familiale des REGARD.
Avril 1578 : Nouvelle autorisation du Duc genevois pour l'embellissement du château et la permission de construire les bâtiments sur la place commune en accroissement de la maison paternelle dans la ville de CLERMONT joignant les murailles de celles du côté du couchant.
20 septembre 1578 : Le futur Saint françois de Sales, âgé d'une douzaine d'année reçoit de Monseigneur Gallois de REGARD sa première tonsure en l'église du village.
1582 : À la mort du prélat survenue subitement alors qu'il avait environ 70 ans, le château revient à un neveu.
Selon son désir, le corps de Monseigneur Gallois de REGARD est enterré dans l'église de CLERMONT mais la révolution française l'en délogea.
Au cours des siècles cette demeure ne fut pas modifiée malgré les héritiers successifs.

Une chapelle se dresse déjà à l'emplacement de l'église actuelle car Gallois Regard souhaite que sa demeure soit plus haute que la chapelle qui est disposée selon un plan différent.

 

1630 : Le duché subit encore une invasion française. Louis XIII détruit la vieille forteresse pour éviter tout revers mais laisse intacte la demeure de plaisance.
1639 : Le duc de Genevois Nemours donne le coup de grâce au site médiéval en faisant don à un noble Regard de Morgenex pour qu'il s'en serve de carrière

XVII ème siècle 
 XIX ème siècle   
1856 - 1860 : L'église Saint Étienne est construite selon le style néo-classique sarde.
1860 : Après la mort de la comtesse de CLERMONT, le château passe entre les mains de la Famille de Fortis, originaire de Chautagne, et resta longtemps à l'abandon avant d'être vendu à ses fermiers.
 

1921 : Le château appartient à des propriétaires ruraux.
1922 - 1966
: Le château menaçant de ruine appartient à des propriétaires ruraux qui malgré leur attachement à cette ancienne demeure n'ont pas les possibilités d'entreprendre les gigantesques travaux de restauration auxquels ne pouvait faire face qu'une collectivité publique.
1922 : Peintures de la sacristie de l'église de Clermont réalisées par Giuseppe de Géorgi pour le compte de Mantilleri, peintre décorateur.
1938
: La base du probable donjon médiéval est saccagée et pillée pour construire une chapelle au nord du site castral.
1941 : En Avril, violent incendie de la sacristie de l'église de Clermont.
1949 : Sur le site Renaissance, le château de Clermont est classé Monument Historique.
1966 : Le château de Clermont devient la propriété du département de la Haute-Savoie grâce à l'initiative de M. Louis Buttin.
1988 : Les décors muraux sont inscrits à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques.
1991 : L'église de Clermont est classée Monument Historique pour ses décors peints.

 ◀ XX ème siècle
XXI ème siècle ▶
2002 et 2007 : Les campagnes de restauration font apparaître trois campagnes picturales principales (1854-1850, 1867-1870, 1922)